Rechercher

Remplace ta peur par de la gratitude.


" Que vos choix reflètent vos espoirs et non vos peurs "

Nelson Mandela


Cette citation que je ne connaissais pas il y a encore quelques jours, je l'ai découvert en cherchant une phrase qui pourrait m'inspirer pour prendre la bonne direction dans ma vie. Pas la direction que je pense qu'on attend de moi, mais bien celle qui me fait vibrer, qui fait que je me sens à ma place dans ma vie.

Longtemps, sans même que je m'en rendre compte, c'est la peur qui a guidé principalement mes choix.

Peur d'échouer, de ne pas être à la hauteur.

Peur de mourir, de me faire mal, de me blesser.

Peur de décevoir mes parents, ou d'être jugée par mes ami.e.s et mes proches.


Et puis j'ai compris quelque chose d'essentiel.


La peur n 'est qu'une information.


Ce n'est pas un danger forcément avéré. La plupart du temps elle est irrationnelle et vient juste nous ramener à la surface une blessure ancienne et enfouie. La peur, si on l'accepte, si on la regarde sans se laisser submergée par elle, peut être une source de dépassement de soi, et surtout une opportunité à saisir pour se rendre compte que l'on est bien plus capable que ce que l'on pense.


La peur nous donne une excuse pour ne pas faire, une excuse pour se saboter. Mais elle nous donne aussi la chance de sortir de nos schémas de pensée et l'occasion de porter sur nous même un regard neuf et valorisant.


En prenant conscience de ce phénomène, je me rends compte que la meilleure manière que j'ai eu de réagir à mes peurs, c'est de remercier à chaque fois que je vu et que je vois encore une peur qui se réveille en moi. Parce que j'ai ainsi l'opportunité de me libérer de fils invisibles qui me maintiennent dans des situations et habitudes qui m'emprisonnent.


Tu veux quelques exemples ?


Je te parlais plus haut de la peur de décevoir mes parents. Elle s'est manifestée dans bon nombres de situations.

- J'ai eu peur de décevoir mes parents en me faisant tatouer. Si j'avais écouté cette peur, je ne l'aurais donc pas fait. MAIS en ne l'écoutant pas, je me suis totalement réapproprié MON corps et pas seulement.. On pourrait dire ma vie toute entière.

Toujours à propos de mes parents, j'ai longtemps eu peur de l'échec professionnel dans ma vie d'entrepreneuse. Qu'ils soient déçus de moi, et " génés " de ne pas évoquer une réussite sociale reconnue me concernant. Si j'avais écouté cette peur, jamais je ne me serai lancée. Aujourd'hui, je crois que cette vie d'entrepreneuse est ce qui m'a le plus appris sur moi-même, sur ma faculté d'apprendre en autodidacte.


Ces peurs ils n'en étaient en rien responsables ( même si je savais qu'ils n'aimaient pas les tatouages par exemple... )

Nous sommes les propres maîtres de nos vies et nos propres geôliers quand ils s'agit de s'enfermer dans des restrictions. Ne faisons pas porter aux autres la responsabilité de nos limites.


-En ce qui concerne ma peur de mourir et de me blesser.

J'ai une trouille bleue de l'avion ! Je suis tellement heureuse de ne pas m'être laissée bloquer par cette peur, car j'ai pu voyager avec mon mari et ma fille et j'ai inscrit en moi des souvenirs inoubliables !

J'avais une tendance à l'hypocondrie. Aujourd'hui, à force de ne pas me laisser hypnotiser par elle, je ne fais plus de crise de panique.


J'aurais pu avoir peur de connaître encore ce si grand chagrin de faire une fausse couche après ma troisième en 2013... Mais je ne l'ai pas écouté, même si elle était là, et aujourd'hui j'ai ma petite fille de presque 5 ans qui est un soleil et j'attends mon petit garçon prévu pour Noël.


Il y aurait beaucoup, beaucoup d'exemple à donner. Mais ce n'est pas le propos. Ce qui est important c'est que toi tu regardes dans ta vie de quelle façon la peur te guide.


Ce que je remarque c'est qu' à chaque fois que j'ai réussi à dépasser une peur, c'est de l'estime pour moi-même que j'ai gagné, ainsi qu'une plus grande confiance en ma capacité de vivre ma vie telle que je la rêve et aussi une plus grande confiance dans la bienveillance de l'Univers.

Ça n'a pas toujours été ni facile ni évident et parfois, encore aujourd'hui il y a des peurs que je n'arrive pas à dépasser.


Mais quand une situation qui m'effraie en imagination ou réelle arrive, j'essaie de remercier cette occasion qui m'est donnée.

Car c'est une opportunité de grandir, de me libérer, de me confronter à mes limites.


La gratitude, c'est de la magie. cela transformera le plomb en or.


Plus tu accepteras avec un cœur ouvert, plus tu entreras dans un cercle vertueux.

N'aie pas peur de toi-même, ce serait un des meilleurs conseils que je pourrai te donner. Ta vie t'attend. Embrasse là dans toutes ses dimensions.


Je te souhaite une belle semaine. Pas forcément sans peur, mais surtout avec la confiance que tu sauras les dépasser si elles se présentent à toi <3

Bien à toi,


Pauline-Cassiopéia.



Photo Lou capture normandy photography



57 vues

​© 2018 - MERCI L'UNIVERS. Créé avec Wix.com